Narration

Raconter une histoire en bande dessinée.

Deuxième semaine de mon Défi !!! 1 Technique de BD par semaine pour participer aux 23 heures de la BD!!! Dans cet article nous allons aborder les étapes pour raconter une histoire en bande dessinée.

Je me suis appuyé sur les livres “faire de la bande dessinée” par Scott MCLOUD; “les clefs de la bande dessinée” tome 2 de Will EISNER et “Apprendre à dessiner les super héros” au édition Delcourt. Pour réaliser cet article.

"faire de la bande dessinée" par Scott MCLOUD
“faire de la bande dessinée” par Scott MCLOUD
"les clefs de la bande dessinée" de Will EISNER
“les clefs de la bande dessinée” tome 2 de Will EISNER
"Apprendre à dessiner les super héros" au édition Delcourt
“Apprendre à dessiner les super héros” au édition Delcourt

L’article, a pour but, de parler des différentes étapes de construction d’une histoire en bande dessinée, en les détaillants le plus clairement possible. Elles nous permettront, à vous comme à moi, décrire de belles histoires!!

2 étapes dans l’écriture du scénario de votre bande dessinée:

Le synopsis et le script

Le synopsis

L’importance d’une structure

Une histoire doit être structurée afin qu’elle puisse être comprise, par les lecteurs, les auditeurs ou les spectateur.

En effet, pour que le lecteur (dans notre cas) comprenne notre histoire et du coup si intéresse suffisamment pour la lire jusqu’à la fin:

le récit que l’on raconte doit avoir une structure claire.

La structure, pour will EISNER (et d’autre auteur), est la suivante:

INTRODUCTION – PROBLEME – TRAITEMENT DU PROBLEME – SOLUTION- FIN

Le problème c’est que de base notre récit existe de manière abstraite dans nos pensés. Nos pensées sont anarchiques, diffuses et avec un sens nous parlant à nous et pas forcement à d’autre personnes.

d’après Will EISNER:

“Une histoire, lorsqu’elle est racontée dans un ordre structuré en devient une.”

Coucher ses idées

C’est parce que, nos idées arrivent de manières anarchiques qu’il faut, avant d’écrire un synopsis, les coucher. C’est pour ça que le principe de “mind map” ou “brain storming” est intéressant.

Voila une Mindmaps d’une ancienne idée de manga.

Prenez une feuille blanche avec au centre le titre de votre BD (comics ou manga) ou encore le thème principale que vous allez aborder et coucher ensuite toutes les idées venant à votre esprit.

Ensuite, nous utiliseront la structure type d’un récit, pour mettre de l’ordre dans nos idées et ainsi faire comprendre notre scénario au lecteur. Le faite d’avoir une belle structure permettra au lecteur de s’intéresser plus facilement au scénario.

Nous arrivons donc à l’écriture du synopsis. Cette étape, nous permet de faire apparaître les personnages imaginés lors de la phase de “brain storming” (nous aborderons la création de personnages dans le prochaine article concernant la narration). Pendant l’écriture du synopsis nous pouvons décrire le contexte dans lequel l’histoire va se dérouler:

un récit de Science fiction (SF), une histoire contemporaine, historique;

le synopsis est un résumé exhaustif de votre histoire. C’est le résumé que vous mettriez sur votre 4ème de couverture (vous savez, le résumé que l’on trouve au dos des livres) pour motiver vos lecteurs à acheter votre histoire (Bande dessinée, comics, manga).

Ensuite, il faut résumer, par écrit, les événements se déroulant sur chaque pages de la bande dessinée.

Pour faire cela, il faut d’abord déterminer le nombre de pages composants notre bande dessinée. l’idéal (d’après ce que j’ai lu) est de découper votre histoire par feuillet de 8 pages imprimables. Donc on utilise toujours un multiple de 8 pour déterminer le nombre de pages composant notre histoire.

Une fois les 2 résumés “exhaustif” fait, on passe au script…

Le script

Le script, est en quelque sorte le story board par écrit de votre histoire. En effet, dans cette étape, il faut décrire avec précision la mise en scène des cases dessinées sur votre futur BD…

Avec en détail:

le numéro de page, le numéro de case de la page, les différents angle de caméra; le lieu où se déroule l’action; le personnage parlant; la position de se dernier dans la case; les dialogues la personne parlant…

Il faut détailler le plus possible la page pour permettre de dessiner le mieux possible l’action se déroulant sur celle-ci

On détail l’histoire de cette manière:

1 page du script de mon projet de manga

Après avoir écrit le script nous passerons au storyboard mais cela est une autre histoire…. 😉

Voilà la méthode détaillée, glanée dans les différents ouvrages cités plus haut dans l’article.

Dans quelques semaine (après avoir lu quelques ouvrages sur le sujet) j’essaierai de détailler la manière d’écrire de beaux personnages pour rendre votre intrigue captivante!!

Pour être sur de ne louper aucun de mes articles, abonnez vous au blogue

Si vous avez aimé l'article vous êtes libre de le partager :-)

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :